A l'Assemblée Nationale

Le Parlement des enfants

Texte de Valentin, délégué junior à l'Assemblée nationale

    Tout au long de l'année, à l'école, nous avons travaillé tous ensemble pour trouver un

projet de loi. Chaque enfant a proposé son idée. C’est Monsieur Gaudier qui a donné

son avis pour choisir la meilleure proposition.

Finalement, nous avons retenu le projet :

" A chaque naissance, les employés municipaux planteront un arbre".

J'étais volontaire pour aller représenter la classe et j'ai été choisi.

Le 26 avril 2008, invités par notre député, Monsieur Degauchy, nous sommes tous partis

pour la première visite à l'Assemblée Nationale. Monsieur le Maire et quelques

Rethondois nous ont accompagnés. C’était grandiose.

Assemblée Nationale 2008

Nous voici maintenant le 7 juin 2008.

Je suis parti avec papa en train et en métro pour arriver à 9 heures à l'Assemblée

Nationale.Il y avait 577 députés juniors + 22 enfants représentant l’Union européenne.

Le matin, nous étions répartis par circonscription. Chaque groupe est allé dans une salle

de commission. Moi, j'étais dans la salle Colbert avec les députés juniors de Corse et de

Reims.

Nous avons discuté sur les propositions de lois. Chaque enfant a donné son avis par

rapport à ses lois.

Nous nous sommes retrouvés ensuite à 12 h pour le repas. Nous avons mangé dans la

grande salle de réception du Palais Bourbon. J’étais content de manger avec tous dans

cette salle luxueuse.

L'après-midi, la Garde Républicaine a fait la haie d'honneur aux délégués juniors pour

l'entrée dans l'Hémicycle. Je me suis installé à la place de Monsieur  Degauchy.

Le Président de l'Assemblée Nationale, Monsieur Bernard Accoyer, et le Ministre de

l'Education Nationale, Monsieur Xavier Darcos, ont fait un discours et les enfants dont

les propositions de loi ont été sélectionnées ont expliqué leur projet en quelques mots.

Puis le vote a eu lieu à partir d’un boîtier électronique.

Est arrivée en première position, avec 449 voix, la proposition de loi n° 2, visant à 

garantir pour les personnes atteintes de maladies rares l’accès aux soins, le

financement de la recherche médicale et la prise en charge des équipements et

des soins spécifiques, proposition défendue pau un élève d'une école de Toulon.

Je n'oublierai jamais cette journée à l'Assemblée Nationale et j'ai compris quel est le rôle

d'un député et comment se font les lois.

Valentin

Délégué junior de la classe de Rethondes

Juin 2008

Retour